Jan

19

Cyanobactéria

Je mets cet article ici pour l’instant…

Lac de St Agnan

le : 9 septembre 2014.

Benoit me fait découvrir ça, à Saint Agnan. IMGP2306(le lac est de fait la source du TRINQUELIN).

le lac est au plus bas de couleur bleu vert et une forte odeur d’écrevisse morte flotte tout le long de la digue. Comme vous pouvez le voir sur les illustrations. La cause de ce que je découvre la Cyanobactérie.
IMGP2307

IMGP2303IMGP2301L’embranchement des Cyanobactéries, ou des Cyanobacteria, est un embranchement de bactéries (procaryotes), autrefois appelées « algues bleu-vert ». Il comporte l’unique classe des Cyanophyceae, aussi appelées Cyanophycées. On en connaît plus de 7 500 espèces, (dont au moins 200 pouvant être libres, c’est-à-dire non symbiotiques et capables d’une vie indépendante), réparties dans plus de 150 genres3.

Elles réalisent la photosynthèse oxygénique et peuvent donc transformer l’énergie solaire en énergie chimique utilisable par la cellule en fixant le dioxyde de carbone (CO2) et en libérant du dioxygène (O2). Certaines d’entre elles peuvent dans certaines conditions fixer le diazote. Elles sont capables de consommer le carbone organique présent dans leur environnement.

Apparues il y a environ 3,8 milliards d’années, elles ont contribué à l’expansion des formes actuelles de vie sur Terre par leur production d’oxygène par photosynthèse (elles sont responsables de la Grande Oxydation) et par leur contribution au premier puits biologique de carbone et à une désacidification des océans, lorsqu’elles se sont organisées en colonies fixées (stromatolithes), capables de produire du calcaire.IMGP2196

Leurs populations croissantes, entre autres en France4, favorisées par des déséquilibres trophiques et/ou écologiques (dont l’eutrophisation des eaux), posent divers problèmes : obstruction des systèmes de filtration, coloration et parfois dystrophisations des eaux ou anoxies, avec métabolites secondaires donnant un mauvais goût à l’eau (géosmine, 2‑méthylisobornéol, p-cyclocitral…) et parfois des toxicoses graves (une quarantaine d’espèces5 connues sécrètent ou contiennent des cyanotoxines qui sont généralement des neurotoxines pouvant affecter mortellement divers animaux, dont l’humain). IMGP2197Ces toxines comptent parmi « les plus puissants poisons naturels connus »6 et n’ont « pas d’antidote connu »6.

Les propriétés thérapeutiques des bains de boue seraient dues en majeure partie aux cyanobactéries.
Certaines espèces comme la spiruline (Arthrospira platensis) sont utilisées comme complément alimentaire.
(source Wikipédia donc…)

D. la M.

 


 

Posted in Généralité, Information, Nature | Commentaires fermés sur Cyanobactéria

Comments are closed.