Synthèse

Un héritage

En ce début de XXIème siècle, la biodiversité associée aux cours d’eau de tête de bassin est menacée. Cette menace résulte des activités anthropiques des populations qui vivent en bordure de ces cours d’eau, qu’elles soient d’actualité ou bien héritées du passé.

Image9S’ajoute à cela la prévision d’un réchauffement climatique à l’échelle planétaire.Aujourd’hui, préserver cette biodiversité n’est pas qu’une « idée d’écologiste », comme on l’entend trop souvent.

C’est une réalité que tout un chacun devrait comprendre pleinement et s’approprier, car de la bonne santé écologique de nos rivières dépend notre avenir.

Seule une eau de bonne qualité, tant du point de vue physico-chimique , que biologique, est utilisable par une société humaine et sera à même de pourvoir à sa survie, dans ce siècle ou tous les spécialistes s’accordent à dire que la réserve en eau sera la richesse d’un pays .Capture 5

Voilà pourquoi l’Association de Défense du Trinquelin souhaite vivement que chacun change son regard quand il se porte sur une rivière ou sur un ruisseau du Morvan.

L’eau est un bien commun, c’est un patrimoine national qui doit être préservé et défendu en priorité avant tout autre patrimoine bâti par la main de l’homme.

Il est urgent de rendre une grande partie de sa fonctionnalité à nos ruisseaux et rivières, c’est à dire que l’ écoulement de l’eau soit la moins entravée possible, que les espèces patrimoniales ancestrales puissent circuler librement pour accéder à leurs aires de reproduction ou aux différents habitats nécessaires à leur survie.

Une rivière capable d’épurer naturellement l’eau est une rivière avec une dynamique fluviale et une ripisylve en bon état et fonctionnelle.

B.la.F.


 Nous contacter :


 

Comments are closed.